Le Cheval d'extérieur


Quel livre choisir?


Embarquer son cheval

Quand le cheval a peur....

Prévention, éducation, solutions  

Acheter sur amazon

1ère édition,


 Vigot, 2005
300 pages environ,
750 photos et illustrations couleur

 

       

Depuis 25 ans maintenant, Véronique de Saint Vaulry s'intéresse à la peur, collectant des informations sur tous les terrains, Trec, épreuves de loisirs, mais aussi CSO ou dressage. La photo et la vidéo lui ont permis d'analyser en profondeur le comportements des chevaux et des cavaliers, et de mettre au point des solutions étonnamment simples, qui limitent le danger immédiat et permettent des progrès rapides.

Fruit de ses observations, ce livre très complet a réclamé 4 ans de rédaction et de mise en forme. Il ne laisse aucun aspect dans l'ombre, s'intéressant aussi bien aux peurs objectives qu'au fantôme du coin du manège, à l'angoisse de quitter les congénères ou l'écurie.

Le livre prend en compte aussi bien les recherches en éthologie scientifique que les techniques des comportementalistes ("chuchoteurs" ou Nouveaux Maîtres), incitant le lecteur à choisir les méthodes les plus sûres et les plus douces, qui se révèlent également les plus efficaces.

Acheter sur amazon

=> Voir la table des matières

=> Voir le texte de l'introduction

=> Voir le texte de la 4ème de couverture

 




Texte d'introduction :

La peur est le lot quotidien du cheval. Du cavalier aussi, qui subit bien malgré lui cette inépuisable source de sursauts, de contrariétés, d’accidents parfois. Lorsqu’elle est effrayée, notre monture perd ses belles manières, devient une étrangère, qui fait tout le contraire de ce qu’on attend d’elle. C’est rageant. On voudrait la tenir, la forcer, la punir, cette sale bête désobéissante…

Sale bête ? Pauvre bête, plutôt ! Car si la peur dérange le cavalier, sa première victime, c’est toujours le cheval ! Avec son cœur qui cogne à coups précipités, sa tête en haut d’un cou raidi comme une pique, ses yeux exorbités qui scrutent le danger... Et ses acrobaties vaines et désespérées pour se mettre à l’abri. Mais à l’abri, où ça ?

Car voilà toute l’armée des hommes qui vient lui faire la guerre. Pendus à son licol, à son mors, à son dos, tapant, piquant des deux, qui le poussent, qui le tirent, pour l’empêcher de fuir.

 Un malentendu millénaire …

 La Nature qui a fait au cheval le cadeau empoisonné de la peur l’a pourtant doté des moyens de la surmonter : examen visuel, flairage, habituation, expérience… Mais ces moyens supposent un peu de temps et une liberté d’encolure que son pilote lui refuse lorsqu’il sent la peur aux commandes…

Si le cavalier connaissait mieux les mécanismes qui désamorcent la frayeur, s’il savait les permettre et les encourager, elle cesserait bientôt de lui gâcher ses plaisirs équestres, et son cheval redeviendrait un partenaire confiant et bienveillant.

Encore lui faut-il surmonter ses réflexes d’homme, négation de la peur, impatience, contrainte, ces réflexes qui poussent sa monture à un combat désespéré, qui font sortir d’elle tous ses démons. Car à l’issue de ce combat-là, si tant est qu’il se « gagne », ce n’est jamais la peur qui est vaincue, mais l’animal, éteint par la résignation.

Il ne faut pas grand-chose pour éviter la lutte et retrouver le chemin de la bonne volonté. De l’aide, pas des aides ! Des jambes qui se taisent, une encolure libérée, un peu de temps, de progressivité. Alors, le cheval apprendra à faire confiance, à surmonter ses craintes et à passer partout, il cessera de remettre son courage à demain !

 Puisse ce livre y aider, et d’un lecteur à l’autre, semer les petites graines du bon sens qui nourriront la bravoure des chevaux…

Texte de la 4ème de couverture :

Vaincre les peurs du cheval ! On en rêve tous, mais il n’existait à ce jour aucun ouvrage consacré au sujet, aucune méthode digne de ce nom.

Ce livre vient combler le vide, au fil d’une démarche réaliste, efficace, et respectueuse du cheval. Car seul le cheval  est à même de vaincre ses peurs, nul ne pouvant mener ce combat à sa place ! Le rôle du cavalier se borne à lui ouvrir la voie et à lui faciliter la tâche, par un emploi plus judicieux des aides. Lorsqu’elles sont mal utilisées, rênes et jambes privent en effet l’animal de ses moyens naturels de se rassurer, et provoquent bien souvent une fuite ou des défenses, réactions qu’il serait pourtant facile d’éviter.

Du manège à l’extérieur, de la peur de l’homme à celle des voitures, du franchissement de gué à l’embarquement délicat, du fantôme invisible aux peurs inexplicables, du débourrage à la rééducation, tous les problèmes ont leur solution. Oui, on peut remédier aux mouvements de surprise, oui, on peut développer le courage d’un cheval, soigner ses phobies, créer la confiance. Et ce n’est pas compliqué ! 

Vice championne d’Europe de Trec, amateur d’attelage et de dressage, observatrice passionnée du comportement du cheval, l’auteur collabore depuis plus de dix ans à Cheval Magazine. Auteur du « Cheval d’extérieur » et de « Communiquer avec son cheval », maintes fois réédités, elle a enquêté sur tous les terrains, pour comprendre les mécanismes de la peur, et élaborer des solutions adaptées aux différentes disciplines, en tenant compte des plus récents acquis de la recherche en éthologie et de l’équitation comportementale. D’une plume pleine d’humour, elle pointe les erreurs qui gâchent la vie des chevaux et des cavaliers, et propose avec pédagogie des solutions pour éteindre les mouvements de peur, franchir les passages difficiles, créer une collaboration confiante… Des gestes simples, faciles à appliquer, qui peuvent changer la vie, ou même en sauver une… Une petite révolution équestre ! 

Pratique et concret, riche de plus de 700 photos et dessins explicatifs, ce livre ouvrira des perspectives inédites à tous les cavaliers, quels que soient leur niveau et leur discipline.

Acheter sur amazon

accueil

 

 

Table des matières

I.      Sur les pistes de la peur

 

La piste du tempérament

La piste équestre : les aides

Une tradition de contrainte et de combat

Des défenses provoquées

Une équitation qui s’apprend

La piste de la relation :

Quand l’homme effraie

L’indifférence

La nécessaire autorité

Et si l’homme devenait un cheval comme les autres ?

Le cavalier effrayé

Ambiance de travail et médiation

La piste de l’expérience

Toute une vie d’expériences

Apprendre à réagir

Quelles options face à la peur ?

Option mécanisation

Option négation

Option fermeture au monde

Option aveuglement

Option activité redirigée : une solution de repli

Option résignation acquise

Le projet de ce livre

 

II.    A-t-il si peur que ça ?

 

La maladie du déni

Mettez-vous à sa place !

De nos peurs aux siennes

Un cavalier imperméable à la peur

 

Y a pas de raison ?

Hâtives interprétations

Cet alien qui nous transporte

 

Le cheval a la vue basse…

Questions d’attitude, questions de point de vue

   Encapuchonnement : regard au sol

    Relèvement du chanfrein : regard au ciel

    Des limites à prendre en compte

Comprendre les peurs inexplicables

La liberté de regarder facilite les franchissements

 

Les peurs opportunistes en question

Circonstances atténuantes

La loi des additions

Le bras de fer, une fausse solution…

Tableau : Cavalier faible, cavalier fort, chaque médaille a son revers !

 

 

 

III.       Et si le problème

venait du cavalier ?

 

Des réflexes à la réflexion

Peurs subites et bouc émissaire

 

Quand le cavalier provoque son cheval

1. Passage en force : tensions et endurcissement.

2. La mise au refus brûle les aides

3. De l’insistance aux premières défenses.

4. Quand la peur devient l’école des défenses

 

Des aides qui n’aident pas

Examen de passage

Savoir attendre, schémas explicatifs

    Réflexe d’opposition en main

      Réflexe d’opposition en selle

   Réflexe d'opposition à l’attache : tirer au renard

 

A cavalier effrayé, cheval effrayé

Une peur contagieuse

Il n’y a pas de leader peureux

Chantage aux décisions

Progresser malgré la peur

J’ai peur, que faire ?

 

 

IV.   Peurs surprises :

sécurité et prévention

 

Des risques à évaluer

Inventaire des risques

Un cavalier attentif en vaut deux

 

Education préventive

Redessinez son espace de fuite

En main, faites le mur !

En selle, les contrats

Sur route, des limites renforcées

 

Entraînez-le à réagir

Climat préventif

Ambiance cordiale

Libre dans sa tête…

Les atouts de l’expérience

 

Bien réagir dans l’urgence

La première seconde

Faire face

Outil sérieux, dressage méticuleux

Gronder, l’erreur à ne pas faire !

Une occasion à exploiter

 

 

V.Peurs annoncées :

marches d’approche et franchissements en selle

 

Les petites peurs, c’est du sérieux

Danger à l’horizon !

1. Tête qui pointe

2. Tête qui voudrait pointer

3. Mouvement qui s’altère

Ne brûlez pas vos aides

 

La marche d’approche

Economie de jambes

Contrat : faire face

Libérer le balancier : comment, pourquoi ?

      Difficultés possibles

Doser l’impulsion

   Schéma : les bases de la marche d’approche

Le facteur temps

Le problème du reculer

Les défenses apprises

Comment éviter l’écart annoncé

      Croisements à risque

Conclure la visite : flairer, franchir…

Flairer sérieusement !

Retraites et interruptions de séance

 

Flairer, traverser, sauter, 3 cas à différencier

     1. Appel au flairage

     2. Appel à la modération

     3. Appel au saut

Une entreprise à long terme

Des flairages au compteur !

Des contraintes à doser

 

VI. Approches et franchissements

en main

 

Passer en main, une décision à mûrir

Ai-je assez de contrôle ?

Choisir le bon moment pour mettre pied à terre

Les aides en main : des limites à connaître

Un matériel à optimiser

Une sécurité à évaluer

Tirer sur la tête, c’est risqué

 

Précéder son cheval, une solution naturelle

Les facteurs d’échec

Encourager l’approche : les méthodes

Précautions d’usage :

La technique du franchissement différé

 

Envoyer le cheval en avant, la solution des crises

Une petite révolution

La technique de stimulation continue

Reculer autorisé !

Trucs de patience

Avances, pauses et retraits…

Les trois sortes de reculer

Il veut vous passer sur le corps…

Il se met en travers

Stratégies

     Faire le pont

     Dehors on bosse, dedans on bulle

     Les récompenses

     Préparer la fermeture

Schéma : la logique de la stimulation continue

Une option utile en longe et terrain délicats

 

VII. Forces et faiblesses du travail en liberté

 

Soigner la peur de l’homme

La logique du rond

Gare aux dérives agressives

Travail en main préparatoire

Mise en œuvre avec Paseo.

Attraper le cheval au pré

 

Désensibilisation en liberté : à débattre

 

Franchissements libres : avec réserves

Dans le rond

Au manège

Couloir et chemins

Marche à suivre

     Déploiement progressif de la difficulté.

     Dosage des stimulations

 

Les limites de la liberté

Des opportunités à ne pas gaspiller

 

Désensibilisation libre

Un environnement riche

L’art de garnir l’environnement

     Fonds sonores

     Monstres et compagnie

     L’aventurier des petits espaces

     N’oubliez pas la médiation

 

 VIII.Peur connues,

la stratégie de désensibilisation

 

L’art de prévoir

N’attendez pas la catastrophe…

Les signaux d’alerte :

Ne tentez pas le diable…

Habitudes de fuite et chevaux à problèmes

Un problème s’installe…

Des causes mélangées

Quand la catastrophe est là…

 

Sensibilisation, désensibilisation, un apprentissage ultrarapide

Les clés de la progressivité

Jouer sur la distance

     Objets animés : distance respectueuse !

Approche directe, cercles ou allers-retours ?

     Quand l’objet de peur recule

Décomposer la difficulté : vue, bruit, toucher

     Taille et complexité

     Mouvement

     Bruit

     Flairer, toucher

Utiliser le cadre

L’ordre vocal d’immobilité

Se mettre au rythme du cheval : répétition, observation…

 

Que faire quand le cheval réagit ?

De l’immersion à la résignation

     Contention

     Fuite organisée

La fuite avec modération

Des exemples de mise en oeuvre

Un code antidote au réflexe de fuite

Désensibilisation au toucher

Trouver un point de départ

Réagir en cas d’évitement

Douche

Désensibilisations involontaires

IX.Matériel et environnement :

des cartes à jouer

 

Matériel préventif, matériel éducatif

En main

En selle

Protection du cheval

 

L’encadrement d’un franchissement

Le choix du lieu

Géographie sécurisante

Eteindre les zones rouges

L’homme aussi a besoin de sécurité

Réfléchir à la sécurité des lieux

Problèmes de voisinage

Le risque des « bassins d’activité »

 

L’encadrement par les congénères

La jument, première médiatrice

Partenaires de pré

Les mille et uns atouts d’un bon maître d’école

Apprendre la solitude

La peur d’être seul

L’homme pour compagnon

Ce n’est qu’un au revoir : la stratégie du pendule

Déplacement de la zone de confort

 

X. Devenir

le leader de son cheval

 

Comment ça marche

Ne pas confondre « dominance » et « domination »

Des atouts contre la peur

Diagnostiquer l’envahisseur

Des exercices de « chasse » aux contrats

      La progression

      Des exigences au quotidien

 

Indispensable langage des gestes

L’avertisseur vocal pour éviter les confusions

L’escalade des gestes

      Premiers essais : initiation

      Réponse erronée, que faire ?

      Objectif légèreté

      Quand l’objectif est atteint

      La procédure en images

Discrétion des actions

L’art de la pause : de la récompense à l’immobilité

Le choix des gestes

Choisir ses gestes, tableau récapitulatif

 

La gamme des exercices

1/Hanches

2/Tête

3/ Epaules

4/ Reculer

5/ Avancer vers l’homme

6/ Avancer seul

 

Contrat de distances, contrat de non-dépassement

L’arrêt, un point de départ facile

      Comment le replacer s’il est trop proche

      Evolution du cheval

Approche et félicitations

       Ressortir de sa zone

      Schéma : la logique du travail à distance

Du pas-à-pas à la marche en main

       Avertissements gestuels : utiles ou superflus ?

     Consolider le contrat : vitesse, contexte…

Contrat « ne pas brouter »

 

Varier le menu pour motiver

 

XI. Un programme

 d’entraînement contre la peur

 

Libérer le balancier en selle : les contrats

Pas de demi-mesures

Une nécessaire période de transition

Naissance des contrats

Les contrats d’allure au cas par cas :

     L’immobilité sous contrat

     Le pas sous contrat

     Trot et galop sous contrat

Du contrat de direction à la rêne d’encolure

Procédures de renforcement

Consolidation des contrats

Détente et récompense

Le retour au contact

La progressivité

L’éducation de la bouche

 

Entraîner à dire « oui »

 

Désamorcer les réflexes d'opposition

Baisser la tête à la demande

Cession latérale et reculer

Cession des membres

Avancer sur traction de la corde

Rééduquer le tireur au renard

 

Développement de l’expérience : les parcours aménagés

Conditions favorables

Progression réfléchie

Confirmer les passages

Non au dilettantisme

Sorties à thèmes

Vers une démarche globale

 

XII.  Du côté des longues oreilles

 

L'âne et la peur

 

Le prendre par les sentiments

 

Une alternative au cheval

 

Le mulet

 

Texte d'introduction :

La peur est le lot quotidien du cheval. Du cavalier aussi, qui subit bien malgré lui cette inépuisable source de sursauts, de contrariétés, d’accidents parfois. Lorsqu’elle est effrayée, notre monture perd ses belles manières, devient une étrangère, qui fait tout le contraire de ce qu’on attend d’elle. C’est rageant. On voudrait la tenir, la forcer, la punir, cette sale bête désobéissante…

Sale bête ? Pauvre bête, plutôt ! Car si la peur dérange le cavalier, sa première victime, c’est toujours le cheval ! Avec son cœur qui cogne à coups précipités, sa tête en haut d’un cou raidi comme une pique, ses yeux exorbités qui scrutent le danger... Et ses acrobaties vaines et désespérées pour se mettre à l’abri. Mais à l’abri, où ça ?

Car voilà toute l’armée des hommes qui vient lui faire la guerre. Pendus à son licol, à son mors, à son dos, tapant, piquant des deux, qui le poussent, qui le tirent, pour l’empêcher de fuir.

 Un malentendu millénaire …

 La Nature qui a fait au cheval le cadeau empoisonné de la peur l’a pourtant doté des moyens de la surmonter : examen visuel, flairage, habituation, expérience… Mais ces moyens supposent un peu de temps et une liberté d’encolure que son pilote lui refuse lorsqu’il sent la peur aux commandes…

Si le cavalier connaissait mieux les mécanismes qui désamorcent la frayeur, s’il savait les permettre et les encourager, elle cesserait bientôt de lui gâcher ses plaisirs équestres, et son cheval redeviendrait un partenaire confiant et bienveillant.

Encore lui faut-il surmonter ses réflexes d’homme, négation de la peur, impatience, contrainte, ces réflexes qui poussent sa monture à un combat désespéré, qui font sortir d’elle tous ses démons. Car à l’issue de ce combat-là, si tant est qu’il se « gagne », ce n’est jamais la peur qui est vaincue, mais l’animal, éteint par la résignation.

Il ne faut pas grand-chose pour éviter la lutte et retrouver le chemin de la bonne volonté. De l’aide, pas des aides ! Des jambes qui se taisent, une encolure libérée, un peu de temps, de progressivité. Alors, le cheval apprendra à faire confiance, à surmonter ses craintes et à passer partout, il cessera de remettre son courage à demain !

 Puisse ce livre y aider, et d’un lecteur à l’autre, semer les petites graines du bon sens qui nourriront la bravoure des chevaux…

Texte de la 4ème de couverture :

Vaincre les peurs du cheval ! On en rêve tous, mais il n’existait à ce jour aucun ouvrage consacré au sujet, aucune méthode digne de ce nom.

Ce livre vient combler le vide, au fil d’une démarche réaliste, efficace, et respectueuse du cheval. Car seul le cheval  est à même de vaincre ses peurs, nul ne pouvant mener ce combat à sa place ! Le rôle du cavalier se borne à lui ouvrir la voie et à lui faciliter la tâche, par un emploi plus judicieux des aides. Lorsqu’elles sont mal utilisées, rênes et jambes privent en effet l’animal de ses moyens naturels de se rassurer, et provoquent bien souvent une fuite ou des défenses, réactions qu’il serait pourtant facile d’éviter.

Du manège à l’extérieur, de la peur de l’homme à celle des voitures, du franchissement de gué à l’embarquement délicat, du fantôme invisible aux peurs inexplicables, du débourrage à la rééducation, tous les problèmes ont leur solution. Oui, on peut remédier aux mouvements de surprise, oui, on peut développer le courage d’un cheval, soigner ses phobies, créer la confiance. Et ce n’est pas compliqué ! 

Vice championne d’Europe de Trec, amateur d’attelage et de dressage, observatrice passionnée du comportement du cheval, l’auteur collabore depuis plus de dix ans à Cheval Magazine. Auteur du « Cheval d’extérieur » et de « Communiquer avec son cheval », maintes fois réédités, elle a enquêté sur tous les terrains, pour comprendre les mécanismes de la peur, et élaborer des solutions adaptées aux différentes disciplines, en tenant compte des plus récents acquis de la recherche en éthologie et de l’équitation comportementale. D’une plume pleine d’humour, elle pointe les erreurs qui gâchent la vie des chevaux et des cavaliers, et propose avec pédagogie des solutions pour éteindre les mouvements de peur, franchir les passages difficiles, créer une collaboration confiante… Des gestes simples, faciles à appliquer, qui peuvent changer la vie, ou même en sauver une… Une petite révolution équestre ! 

Pratique et concret, riche de plus de 700 photos et dessins explicatifs, ce livre ouvrira des perspectives inédites à tous les cavaliers, quels que soient leur niveau et leur discipline.

Acheter sur amazon

accueil