précédent


sommaire Trec


suivant

PTV : Pentes en selle

Elégamment intitulées "plans ascendants ou descendants", les pentes proposées aux concurrents peuvent varier de 20° à 40° selon le niveau de compétition.

D'une longueur de 6 à 10 mètres, elles sont supposées dépouvues de dévers et de contre-haut, et offrant un front de 3 à 4 mètres. Mais les organisateurs* ne possédant pas toujours les engins de travaux publics nécessaires à l'édification de buttes conformes au règlement, ils se débrouillent parfois avec ce qu'ils ont.

Le jeu consiste à convaincre son cheval de s'engager bien droit dans l'axe de la pente, en conservant la même allure d'un bout à l'autre.

 Pendant ce temps, le cavalier s'efforce de se faire oublier : en montée, il saisit une poignée de crins, se met en équilibre  léger sur les étriers, et surtout, surtout, ne se sert pas des rênes pour se raccrocher. En descente, il garde le buste vertical et évite de trop relever l'encolure de son cheval, ce qui écraserait l'arrière-main déjà très sollicitée par l'effort de freinage.

Si le cheval pressé d'arriver perd l'axe de la descente, et que son arrière-main cherchant à dépasser l'avant-main, la solution la plus sage consiste à replacer l'avant-main droit devant pour faire barrage (déporter les 2 mains du côté où le dépassement s'annonce). Car une pauvre petite jambe isolée ne suffira pas à redresser une moitié de cheval, pas la peine d'insister. A la maison, il faudra penser à travailler l'arrêt en cours de franchissement, pour que l'animal apprenne à accepter l'effort, au lieu de chercher à s'en débarrasser. Ce même exercice lui enseignera à tenir une allure prudente et modérée, sans vous gratifier de 2 foulées de trottinement à l'arrivée en bas.

Bon à savoir : lorsqu'un cheval refuse de s'engager dans une descente, plutôt que de le talonner, il faut lui rendre toutes les rênes pour qu'il puisse baisser le nez jusqu'au sol et flairer l'ennemi. A la suite de quoi il devrait accepter d'y aller.

(* L'organisateur d'un Trec est par définition un type bien, et sa joyeuse et innombrable équipe de bénévoles aussi.)

Accueil